Visite à Tuyen Quang

La province de Tuyên Quang est une ancienne province du Viêt- Nam (1832-1838), du Dai Nam (1838-1884), du Tonkin (1884-1955) et de la R.D.V.N. (1955-1975) dont le chef-lieu était Tuyên Quang. Elle a constitué (1975-1991) une partie de l’ancienne province de Hà Tuyên.
Province (1991) de la R.S.V.N. Superficie: 5.801 km2. Chef-lieu: Tuyên Quang. Population: 0,7 M. d’hab. (1999). Densité: 116 hab./Km2. Minorités ethniques : Hmông, Nùng, Tày, Dao (Yao), Bo Y, Co Lao et Hoa (Chinois).
C’est une région montagneuse, en grande partie couverte de forêts, qui possède des richesses minérales.
Son Duong (30 km au S.E. de Tuyên Quang) : Site d’une mine d’étain.
Hoa Moc (16 km au S. de Tuyên Quang) : Site d’une bataille entre les troupes françaises du Général A. Giovanelli (1837-1903) et les torces chinoises, en Mars 1885.

Voir plus: obtenir un visa pour le vietnam | Circuit mékong | Circuit à sapa
Thuc Thuy (14 km au S. de Tuyên Quang) : Vestiges de l’ancienne citadelle de Binh Ca des Mac, construite en 1552.
Tuyên Quang (164 km au N.O. de Hanoï) : Ancien chef-lieu (1832- 1975) et chef-lieu (1991) de la province de Tuyên Quang. Située sur la Rivière Claire (Sông Lô), la ville fut occupée, jusqu’en 1868, par les Pavillons Blancs de Ban Van Chi puis par les Pavillons Noirs de Luu Vinh Phuoc. Le 1er Juin 1884, la citadelle a été occupée par les forces du Colonel J. Duchesne (1837-1918). Du 23 Novembre 1884 au 3 Mars 1885, 600 Français, assiégés par 12.000 Chinois, firent preuve de courage et d’héroïsme sous la conduite du Commandant M. Dominé (1848-1921). Une colonne de secours, partie de Phu Doan le 27 Février 1885, permit de desserrer l’étau. L’épopée du Sergent J. Bobillot (1860-1885), reprise à travers les images d’Epinal, révèle la dureté des combats (56 tués et 216 blessés). Un des trophées de guerre (un drapeau pris aux Pavillons Noirs) fut ramené par le Capitaine de Borelli au musée de la Légion à Sidi-Bel-Abbès (Algérie).
En Février 1952, eut lieu le 2ème Congrès National du Parti Communiste du Viêt-Nam qui aboutit à la création du Parti des Travailleurs (Lao Dông).
“Officiers, sous-officiers, soldats et marins de la garnison de Tuyen-Quan,
Sous le commandement d’un chef héroïque, le chef de bataillon Dominé vous avez tenu tête pendant trente-six jours, au nombre de six cents, à une armée, dans une bicoque dominée de toutes parts. Vous avez repoussé victorieusement sept assauts.
Un tiers de votre effectif et presque tous vos officiers ont été brûlés par les mines ou frappés par les balles et les obus chinois, mais les cadavres de Vennemi jonchent encore les trois brèches qu’il a vainement faites au corps de place.
Aujourd’hui, vous faites l’admiration des braves troupes qui vous ont dégagés, au prix de tant de fatigues et de sang versé. Demain, vous serez acclamés par la France entière.
Vous tous aussi, vous pourrez dire avec orgueil :
J’étais de la garnison de Tuyen-Quan ; j ’étais sur la canonnière la Mitrailleuse “.
Ordre du Général G. Brière de l’Isle du 3 Mars 1885, Revue d’Extrême-Orient, 1885.
Tan Trào (30 km à PE. de Tuyên Quang) : Village surnommé la “Capitale Verte” ou la “Capitale du Viêt-Nam Révolutionnaire”. En Mai 1945, Hô Chi Minh, venant de Pac Bô (prov. de Cao Bàng), s’installa dans la maison communale (Dinh) et y prépara le soulèvement général d’Août 1945. Les grandes lignes politiques du Parti furent adoptées et un Comité Central de Liberation iNationaie, présidé par Hô Chi Minh, fut élu.
Le Musée de la Révolution retrace l’histoire des prémices de l’insur¬rection d’Août 1945. Depuis le 24 Janvier 1977, le site est protégé et classé.
La route de Tuyên Quang à Lung Cu (prov. de Hà Giang) par les R.N. 2 et 176 (vers le Nord).

Sehen Sie mehr: Tour Halong bay

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.

Powered by WordPress