Visite à Thanh Hoa partie 1

La route de Ninh Binh (prov. de Ninh Binh) à Thanh Hoa (prov. de Thanh Hoa) par la R.N. 1 A (vers le Sud).
La province de Thanh Hoa est une ancienne province du Viêt-Nam (1832-1938), du Dai Nam (1838-1883), de l’Annam (1884-1955) et de la R.D.V.N. (1955-1976). Détachée de l’Annam, elle a été provisoirement rattachée au Tonkin (1883-1884).
Province (1976) de la R.S.V.N. Superficie : 11.168 km2. Chef-lieu: Thanh Hoa. Population: 3,5 M. d’hab. (1999). Densité: 310 hab./Km2. Minorités ethniques : Dao (Yao), Lào, Mùong, Thai et Thô. La région, très tôt occupée par les anciens Viêts (Culture de Dông Son), est le berceau des dynasties des Le postérieurs (1428-1788), des Nguyên (1600-1802 et 1802-1945) et des Seigneurs Trinh (1536- 1788). La province présente un paysage de collines et de plaines littorales, arrosées par les rivières Ma et Chu. Elle se consacre à la riziculture, à la culture du maïs, de la patate douce, de la canne à sucre et de l’arachide. L’artisanat produit surtout des articles en jonc.
Bim Son (30 km au N. de Thanh Hoa) : Site du Temple Sông ou Long Hàm (Mâchoire du Dragon) consacré à la Déesse Liêu Hanh. Un pèlerinage a lieu le 15ème jour du 3ème mois lunaire. Les Empe¬reurs Ly Thai Tô (974-1028) et Trân Thai Ton (1218-1277), lors de plusieurs expéditions militaires au Champa, virent en songe Liêu Hanh qui leur promit une aide.
Qui Huong (Gia Miêu Ngoai Trang) (45 km au N. de Thanh Hoa) : Lieu d’origine des Seigneurs Nguyên (1600-1802) comprenant le temple et le tombeau de Nguyên Kim (1468-1545), ainsi que le temple de son père, Nguyên Hoàng Du.
– Le Temple de Nguyên Kim (Nguyên Miêu), construit en 1803 et restauré en 1824, est entouré d’une double enceinte extérieure (datant de 1834-1835) faisant face à un étang en demi-lune (Hô Ban Nguyêt). Sur l’autel funéraire se dressent les tablettes de Nguyên Kim, de son
épouse, Trieu Tô Tinh Hoàng Hâu (Nguyên Thi Mai), et de son fiis Nguyèn Hoàng (1525-1613).
– Le Temple de l’Archiduc Trung (Trung Quôc Công Miêu), édifie en 1804, est consacré à Nguyên Hoàng Du (père de Nguyên Kim) et à Nguyên Van Lang (grand-père de Nguyên Kim).
– Le Mausolée Truong Nguyên (Etemelle Source), situé sur la colline Thiên Ton ou Triêu Tuông, contient les sépultures de Nguyên Kim et de son épouse, Triêu Tô Tinh Hoàng Hâu. La légende rapporte qu’au moment de la mise en terre, un orage violent déclencha un éboulement de pierres, masquant ainsi l’endroit exact de la sépulture. Afin de rendre hommage à l’ancêtre fondateur de la dynastie, de nom¬breuses visites et cérémonies cultuelles furent effectuées par ses descendants : Gia Long (1804), Minh Mang (1821), Thiêu Tri (1842), Thanh Thai (1903 et 1906), Khai Dinh (1918) et Bao Dai (1932).

Für mehr Infos: Halong Bucht

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.

Powered by WordPress