Visite à Quang Ninh partie 1

———————–
La province de Quang Ninh est une ancienne province de la R.D.V.N. (1963-1976), issue du regroupement des provinces de Quang Yen et Hai Ninh dont le chef-lieu était Hong Gai.
Province (1976) de la R.S.V.N. Superficie: 5.938 km2. Chef-lieu: Hong Gai (Ha Long). Population: 1,1 M. d’hab. (1999). Densité: 169 hab./Km2. Minorités ethniques: Dao (Yao), Ngai, Nùng, San Chay, San Diu, Tày et Hoa (Chinois).
Bordée au Nord par la Chine (170 km de frontière commune) et à l’Est par le Golfe du Tonkin (250 km de côtes), la région se signale par ses activités touristiques et artisanales ainsi que par d’importantes ressources minières (90% des réserves houillères du pays).
Bai Chay (ex-Vat Chay) (2 km à l’O. de Ha Long) : Station bal¬néaire, constituant le point de départ pour une visite de la Baie d’Along (Hà Long). La ville, ouverte sur l’ancienne rade de Port- Courbet, est reliée à Ha Long (Hong Gai) par un bac. Devant l’acroissement du trafic vers Haïphong, les autorités coloniales avaient eu le projet d’y aménager un avant-port en eaux profondes et une base pour hydravions. Les travaux, commencés en 1943, ont été arrêtés à la suite des événements de Mars 1945. Depuis 1996, la station est aménagée en vue d’améliorer l’accueil des touristes tant vietnamiens qu’étrangers.

Son nom (Plage brûlée) tire son origine des attaques mongoles qui, au XIIIème siècle, dévastèrent la région.

Ha Long (ex-Hông Gai ou Hôn Gai) (Hongay) (165 km à l’E. de Hanoï) : Chef-lieu (1956) de la province de Quang Ninh. Port minier dont la totalité de la production est exportée. L’extraction du charbon à ciel ouvert est complétée par l’exploitation de l’argile.

Le site, ouvert sur la Baie d’Along, a été découvert par l’ingénieur E. Fuchs (1881-1882). Son occupation par les troupes du Commandant V. Berthe de Villers (16 Mars 1883) concrétisa la mainmise de la France sur le Tonkin-charbon et mit un terme aux manœuvres sino-britanniques tendant à se faire accorder la concession des mines. La Société Française des Charbonnages du Tonkin, après avoir acquis la concession (27 Avril 1888), développa ses exportations surtout vers le Japon au détriment des industries locales et métropolitaines. De 1936 à 1937, la ville a été le théâtre de nombreuses grèves. Depuis le 27 Décembre 1993, la ville porte le nom de “Ha Long”.
“On nous mène jusqu au pied d’une colline. Elle ressemble à toutes les collines de ce pays, mais elle n’est couverte que d’une végétation rare. parce qu ‘on s ’est déjà livré sur elle à un travail de déboisement ; une forêt la couvrait. C ’est de là qu ’on va tirer des millions de tonnes de charbon. Il faudra d ’abord piocher et évacuer une épaisseur inutile de cinq mètres de terre ou de sable, puis on arrivera au charbon. On taillera dans la montagne des escaliers géants dont chaque marche aura huit ou dix mètres de haut sur un kilomètre de long et bientôt la montagne aura disparu. On ne verra plus à sa place qu ‘une excavation énorme, semblable à celle-ci, voisine, rayée de plans inclinés qui vont du sommet aux bas-fonds et sur lesquels d’énormes bannes descendent jusqu’aux trains qui les attendent le charbon récolté par une foule d ’ouvriers pareils à des fourmis laborieuses, que l ’on voit s ’agiter au loin, poussant des wagonnets, jouant de la pelle et du pic, visibles surtout par l ’abat-jour de jonc qui leur sert de chapeau BRIEUX, Voyages aux Indes et en Indo-Chine, Lib. C. Delagrave, Paris, 1910.
Ha Long (Along) (Baie de la Descente du Dragon) (170 km à l’E. de Hanoï) : Considérée comme une des merveilles du monde, la baie couvre une superficie de 1.550 km2 et comprend plus de 3.000 îles et îlots au reliet particulier que l’on visite en bateau : l’Ilot du Dragon (Hôn Rông), le Rocher des Coqs de Combat (Hôn Gà Choi), le Rocher de la Tortue (Hôn Con Ruà), l’Ile des Singes (Dao Khi), l’Ile des Coraux (Dao San Ho), l’Ile de l’Union (Dao Hang Trai), la Grotte des Surprises (Hang Sung Sôt), la Grotte de la Vierge (Hang Trinh Nu) et la Grotte des Pieux (Hang Dâu Gô) (appelée Grotte des Merveilles) : au XlIIème siècle, le Général Trân Hung Dao (1229-1300) y aurait caché des pieux qui furent plantés à l’embouchure du fleuve Bach Dang et sur lesquels allait s’empaler la flotte mongole.

Besuchen Sie uns unter: Paradise cruises Halong bay

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.

Powered by WordPress