Visite à Gia Lai partie 2 et à Kon Tum partie 1

Le 24 Juin 1954, sur la R.C. 19, au Poste Kilométrique 15 (en direction de Plei Ku), le Viêt-Minh réussit à neutraliser le G.M. 100, connu sous le nom de “Bataillon de Corée”, qui perdit la moitié de ses effectifs ( 1.200 h dont le Colonel Barrou) et 250 véhicules. Ce fut la plus meurtrière des embuscades après celle de la R.C. 4 (Octobre 1950). Le 28 Juin 1954, une nouvelle embuscade anéantissait dé¬finitivement le G.M. 100.
Dèo An Khê (105 km à FE. de Plei Ku) : Col séparant les provinces de Gia Lai et de Binh Dinh. Panorama sur le plateau.
La route de Plei Ku à Tuy Hôa (prov. de Phu Yen) par la R.N. 25 (vers le Sud-Est).
L’ancienne route nationale n°7 a été le théâtre d’une grande tragédie en Mars 1975. Après l’occupation de Plei Ku (Plây Cu) par l’Armée Populaire du Viêt-Nam (A.P.V.N.), plusieurs milliers de civils et militaires tentèrent de rejoindre la côte en bravant une nature hostile et en cherchant à échapper aux bombardements.
Hâu Bon (Cheo Reo) (96 km au S.E. de Plei Ku) : Ancien chef-lieu de la province de Phu Bon (1958).
La route de Plei Ku à Kon Tum (prov. de Kon Tum) par la R.N. 14 (vers le Nord).
Biên (Hô) (Tonung ou T’nung) (10 km au N. de Plei Ku) : Lac (230 ha) de montagne situé dans le cratère d’un volcan éteint.

La province de Kon Tum (Công Tum) est une ancienne province de l’Annam (1905-1956) et de la R.V.N. (1956-1975) dont le chef-lieu était Kon Tum. Elle a constituée (1976-1997) une partie de l’ancienne province de Gia Lai-Kon Tum.
Province (1997) de la R.S.V.N. Superficie: 9.934 km2. Chef-lieu: Kon Tum. Population : 0,3 M. d’hab. (1999). Densité : 31 hab./Km2. Minorités ethniques : Ba Na, Xo Dang et Gia Rai.
Constituée de hauts plateaux couverts de forêts, elle pratique l’agriculture commerciale (café, thé).
Ya Ly (Jrai Li) (35 km au S.O. de Kon Tum) : Chute d’eau de 42 m de haut. Site d’une centrale hydroélectrique sur la rivière Pô Kô (Crông Pkô).
Kon Tum (Kontum) (596 km au N.O. de Hô Chi Minh-Ville) (525 m d’altitude): Ancienne mission catholique fondée en 1851 par le R.P. Dourisboure (1825-1890). Ancien chef-lieu (1905-1975) de la province de Kon Tum qui a été le siège d’un pénitencier à l’époque coloniale. Au XIXème siècle, les missionnaires catholiques français y favorisèrent 1 implantation des premiers colons viêtnamiens en pays montagnards. Ancienne base militaire américaine (1968-1969). Pendant l’Offensive de Pâques, la ville a été le siège d’une importante bataille (Avril-Mai 1972). Chef-lieu (1997) de la province de Kon Tum.
La population est surtout composée de Ba Na (Bahnar), de Xo Dang (Sedang) et de Gia Rai (Jarai). La région a été le cadre d’une aventure rocambolesque qui éclaboussa tant les milieux politiques et que religieux d’Indochine.

Für mehr Infos: Halong tour

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.

Powered by WordPress