Visite à Hanoi : Les environs de Hanoï par la R.N. 11 A ou la R.N. 3 (vers le Nord) partie 1

Soc Son (38 km au N. de Hanoï : district de Soc Son) : Massif monta¬gneux où se dressent, au village de Vê Linh, les deux Temples Thuong et Ha consacrés au Génie Dông Thiên Vuong (Giong) qui, après ses exploits, se serait envolé de ce sommet pour disparaître dans le ciel. Chaque année, du 5ème au 7ème jour du 1er mois lunaire, se déroulent plusieurs cérémonies en l’honneur du Génie : procession des fleurs de bambou, défilé des éléphants, offrande de bétel, etc…
Les environs de Hanoï par la R.N. 3 (vers le Nord-Ouest et le Nord).
Vông (6 km au N.O. de Hanoï : district de Tu Liêm) : Village célèbre pour la qualité de son riz gluant.
Thi Cam (11 km au N.O. de Hanoï : district de Tu Liêm) : Village où, chaque année, se déroule, au 8ème jour du 1er mois lunaire, une fête en l’honneur de Phan Tây Nhac, un des généraux de la dynastie légendaire de Hong Bàng. Les festivités comprennent un concours de cuisson du riz.
Cô Loa (Ville en colimaçon) (Loa Thành, Tây Vu et Phông Khê) (15 km au N.E. de Hanoï : district de Dông Anh) : Ancienne capitale du royaume d’Au Lâc, fondée par An Duong Vuong en 255 av. J.-C. La tradition populaire rapporte que les travaux de construction de la forteresse ont été facilités grâce à l’aide d’une tortue d’or. Cette “Légende de l’arbalète magique’’ ou “Légende de la Tortue d’Or” est riche en thèmes fondamentaux (sentiments humains associés au fond magique et religieux).
La ville était protégée par trois ceintures de remparts en terre disposés en spirales et mesurant respectivement 7.600 m, 6.150 m et 1.650 m. Chaque enceinte avait 3 à 4 m de haut et 12 m d’épaisseur. De nombreuses découvertes archéologiques (pointes de flèche, haches en pierre taillée et en bronze, socs de charrue en bronze) en 1959 et 1966 attestent de l’ancienneté de l’occupation du site. Il subsiste encore quelques levées en terre des anciennes enceintes en face du Temple Royal, de l’autre côté du bassin d’eau.
En 939, Ngô Quyên, le fondateur de la dynastie des Ngô, abandonna Dai Là et la choisit pour capitale comme pour renouer avec le passé.
Le Temple royal (Dên Thuong), situé sur l’emplacement de l’ancien palais, est précédé d’une pièce d’eau circulaire (Giên Ngoc). La tradition rapporte que Truong Thuy, époux de My Châu, s’y noya de désespoir lorsqu’il apprit la disparition de son épouse. L’eau passait pour avoir la propriété de rehausser l’éclat des perles et des pierres précieuses. Un escalier de pierre, plusieurs portiques et une cour dallée donnent accès à l’édifice. A l’intérieur, se dressent la statue en bronze (1,20 m de haut et datant du XVIIIème siècle) et la tablette funéraire du Roi An Duong (?-208 av. J.-C.). Le temple servit de modèle au Palais des Arts industriels du Tonkin lors de l’Exposition Universelle de Paris en 1900.

Für mehr Infos: Bhaya cruise Halong bay

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.

Powered by WordPress