Visite à Hai Phong partie 4

Du 26 Septembre au 2 Octobre 1940, la ville a été occupée de force par les troupes japonaises de l’Armée de Canton.
Une des scènes du roman “Tô Tâm” de l’écrivain Hoàng Ngoc Phach (1896-1973) décrit l’enchantement du jeune couple face à la majesté du paysage marin.
En raison de l’envasement de Haïphong et pour attirer les investisseurs potentiels, les autorités viêtnamiennes étudient actuellement un projet de création d’une zone franche ou zone économique spéciale.
La route de Hai Phong à Thai Binh (prov. de Thai Binh) par la R.N. 10 (vers le Sud-Ouest).
Kiên An (Phù Lien) (10 km au S.O. de Haïphong) : Ancien chef-lieu (1903-1962) de la province de Kiên An. Sur une des collines (112 m), s’élevait, autrefois, l’Observatoire central du Tonkin, centre de météorologie qui publiait les relevés des diverses stations de l’In-dochine.
Nui Voi (Montagne de l’Eléphant) (21 km au S.O. de Haïphong) : Massif montagneux (100 m d’altitude) rappelant la forme d‘un pachyderme. Vestiges des anciennes fortifications de Cô Trai, édi¬fiées par le souverain rebelle Mac Kinh Cung (XVIème siècle) qui y aurait enfoui son trésor avant d’être refoulé vers Cao Bàng. Le retranchement a été rasé par les troupes de l’Empereur Le Thê Ton (1568-1599).
Cô Am (30 km au S.O. de Hai Phông) : Village natal du mandarin- lettré Nguyên Binh Kiêm (1491-1585) et du romancier Trân Khanh Du (Khai Hung) (1896-1947). Le 16 Février 1930, afin de déloger un groupe du Parti Nationaliste du Viêt-Nam (V.N.Q.D.D.) qui s’était réfugié dans le village, l’aviation française lançait 700 kg de bombes sur le hameau, faisant 21 morts.
Bao Hà (32 km au S.O. de Hai Phông) : Village renommé pour sa production de sculptures sur bois. Le Temple Ba Xa est dédié à Nguyên Công Huê (XVIIème siècle) dont les œuvres sont exposées.
La route de Hai Phông à Cat Bà par la R.N. 18 (vers l’Est).
Yen Giang (23 km à l’E. de Hai Phông) : Site de la dernière bataille du fleuve Bach Dàng. Par trois fois, les Viêtnamiens ont repoussé l’envahisseur chinois : en 938 avec l’Empereur Ngô Quyên (899-944), en 981 avec l’Empereur Lê Hoàn (941-1005), et en 1288 avec le Général Trân Hung Dao (1229-1300).
La dernière bataille navale (9 Avril 1288) demeure une brillante illustration de la stratégie militaire viêtnamienne : trompés par la marée haute, les 400 navires de la flotte chinoise se sont empalés sur •es pieux mis en place auparavant par Trân Hung Dao. Les restes de certains pieux sont actuellement exposés aux Musées d’Histoire et de l’Armée de Hanoï.
Chaque année, du 8 au 11ème jour du 4ème mois lunaire, des festivités ont lieu pour commémorer ces victoires.
Yen Hung (Quang Yen) (32 km à l’E. de Haïphong) : Ancien comptoir commercial datant du Xllème siècle. Site d’une citadelle datant de 1802 et occupée par les Français en Octobre 1883. Ancien chef-lieu (1831) de la province de Quang Yen.

Für mehr Infos: Halong bay luxury cruise

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.

Powered by WordPress