Visite à Ha Tay partie 3

Gia Phuc (Tarn Xa) (24 km au S. de Hà Dông) : Site de la Pagode Phap Vu ou Dâu ou Thành Dao (Accomplissement religieux) datant du Xlème siècle et reconstruite aux XVIème et XVIIème siècles. A l’intérieur, se trouvent les deux momies des bonzes Vu Khac Minh et Vu Khac Truong qui dirigèrent la pagode au XVIIème siècle ainsi que les statues des 18 Arrhats. En 1655, l’Empereur Lê Thân Ton lui décerna le titre de “premier site pittoresque du royaume”. Les Sei¬gneurs Trinh avaient l’habitude d’y venir rendre hommage a Bouddha.
Châu Can (37 km au S.E. de Hà Dông) : Site archéologique découvert en 1974. De nombreux cercueils-pirogues ainsi qu’un important mobilier funéraire ont été mis à jour.
Huong Son (65 km au S. de Hà Dông) : Site de la Pagode Huong Tich (Empreinte Parfumée) sur le flanc de la Montagne des Parfums Huong Son). Le sanctuaire (6 km2), dédié aux diverses
personnifications de Bouddha et particulièrement à la Déesse Quan Am, comprend un ensemble de pagodes, de temples et de grottes dont l’accès (5 km) s’effectue en barque sur la rivière Yen Vi :
Le Temple Trinh, au pied du mont Ngu Nhac (Montagne au cinq sommets), permet au pèlerin de se présenter au Génie des lieux.
La Pagode Thiên Trù (Chemin du Ciel) ou Ngoài a été édifiée au XVIIIème siècle et récemment reconstruite. A proximité, se dressent deux stûpas (Thiên Thuy et Viên Công) dont un est représenté par un rocher.
La Pagode Giai Oan (Purgatoire ou Salut de l’Ame). Selon la tradition populaire, le Bouddha s’y serait arrêté pour se purifier dans l’eau du puits.
La Pagode Tien (Propice) sur le Mont Tiên possède des statues de pierre qui sont des stalactites.
La Pagode Huong Tich ou Trong est située dans une grotte dont l’accès s’effectue par un escalier de pierres de 2 km à flanc de montagne. Cette dernière passe pour être la plus belle pagode du Viêt- Nam. Construite en 1575, elle possédait une statue en bronze de Quan Am, datant de 1767, qui a disparu lors de la révolte des Tây Son. Une nouvelle statue en pierre a remplacé la précédente en 1793. De nombreuses statues représentent Bouddha, Bodhisattva et les Arrhats. Un pèlerinage a lieu, chaque année, à partir du 15ème jour du 1er mois jusqu’au 15ème jour du 3ème mois lunaire. Ce pèlerinage, un des plus populaires du Viêt-Nam, attire des milliers de fidèles de tous âges. Afin de réaliser leurs vœux, les personnes stériles viennent y toucher les stalactites.
Les lieux ont été célébrés dans les poèmes de Hô Xuân Huong (XVIIIème siècle), de Chu Manh Trinh (1862-1905) et Nguyên Nhuoc Phap (1914-1938). Une partie de l’action du conte “Ai Giêt Ngùoi” (Qui est l’assassin ?) de Mân Châu se déroule en ces lieux.

Lesen Sie mehr: Halong Phoenix cruiser

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.

Powered by WordPress