Visite à Bac Giang

La province de Bac Giang est une ancienne province du Tonkin (1895-1955) et de la R.D.V.N. (1955-1962) dont le chef lieu était Phu Lang Thuong (Bac Giang). Elle a constitué (1962-1997) une partie de l’ancienne province de Hà Bac.
Province (1997) de la R.S.V.N. Superficie: 3.816 km2. Chef-lieu: Bac Giang. Population: 1,5 M. d’hab. (1999). Densité: 391 hab./Km2. Minorités ethniques : Dao (Yao), Nùng, San Chay, San Diu, Tày et Hoa (Chinois).
La région pratique la riziculture, les cultures maraîchères et commerciales (thé, canne à sucre, arachide et soja).
Tri Yên (20 km au S.E. de Bac Giang) : Site de la Pagode Duc La ou Vinh Nghiêm (Eternité Sacrée), construite au Xlème siècle et reconstruite en 1934. L’Empereur Trân Nhân Ton (1258-1308) y a fondé la secte Thiên (Zen) de Truc Lâm dont deux patriarches (Phap Loa et Huyên Quang) y séjournèrent.
Thô Hà (17 km au S.E. de Bac Giang): Village célèbre, dès le XVème siècle, pour ses poteries. Ses rues sont dallées et les murs des maisons sont recouverts de tesson de poterie. La maison communale (Dinh) date du XVIIème siècle.
Tain Tâng (15 km au S.O. de Bac Giang) : Sur cette hauteur, les Tây Son ont fait exécuter le mandarin Nguyên Huu Chinh (?-1787).
Bac Giang (Phu Lang Thuong) (51 km au N.E. de Hanoi) : Ancien chef-lieu (1895-1962) de la province de Bac Giang dont la citadelle a été occupée par les forces françaises du Gai. O. de Négrier* (16 Mars 1884). Chef-lieu des provinces de Hà Bac (1962-1997) et de Bac Giang (1997). En 1905, on y installa une station scricicoie afin de développer la production de soie au Tonkin.
Xuong Giang (4 km au N.E. de Bac Giang) : Vestiges d’une ancienne citadelle chinoise du XVème siècle.
Kép (16 km au N.E. de Bac Giang) : Ancien centre

Voir plus: Demande visa vietnam Croisières sur le Mékong | Voyage nord vietnam
d’approvisionnement des troupes chinoises. Les troupes françaises (1.500 h) du Général F. O. de Négrier battirent les Chinois (4.000 h) le 9 Octobre 1884. Durant la Guerre d’Indochine, la ville était considérée comme un important nœud de communication, abandonne (Octobre 1950) puis reconquis (Mars 1953) par les Français sur le Viêt Minh.
La route de Bac Giang à Dinh Lâp par la R.N. 13 B (vers l’Est).
Cho Gô (25 km au N.E. de Bac Giang) : Site de la résidence fortifiée du mandarin-résistant Hoàng Hoa Tham (Dê Tham) (1860-1913). La pagode servit de lieu de réunions où ses partisans lui prêtaient serment.
Luc Ngan (Chu) (39 km. au N.E. de Bac Giang) : Ancienne citadelle qui a été occupée, le 11 Octobre 1884, par les forces du Colonel Donnier afin de protéger la route de Lang Son. Base viêtminh oc¬cupée par les Français (1er Avril 1953).
Khuôn Thân (50 km à PE. de Bac Giang) : Réserve naturelle (950 ha).
Câm Son (49 km au N.E. de Bac Giang) : Lac (2.600 ha) aménagé comme centre de villégiature où se pratiquent la chasse et la pêche.
La route de Bac Giang à Thai Nguyên (prov. de Thai Nguyên) par les R.N. 284 et 379 (vers le Nord-Ouest).
Yen The (23 km au N.E. de Bac Giang) : Village natal du mandarin- résistant Hoàng Hoa Tham (Dê Tham) (1860-1913). Chaque année, sa mémoire est honorée par des fêtes comprenant des danses, des spectacles et un tournoi de tir (La troisième femme du Dê Tham était connue pour sa rapidité et son adresse au tir).
Autour, le massif montagneux (collines de 100 à 150 m de haut) servit, à la fin du XIXème siècle, de base d’opération à de nombreux chefs pirates (Doi Van, Cai Kinh et Doc Ngu).

Nha Nam (32 km au N. de Bac Giang) ; Centre opérationnel du mandarin-résistant Hoùng Hoa Tham (De Tham) contre les Français de 1892 à 1909.
Hoàng Hoa Tham (1860-1913) (surnom: Dê Tham): Membre des Pavillons Noirs (1882). Après une courte soumission aux auto- rités françaises (1894), il rejoint la région du Yën Thé (prov. de Bac Giang). Grâce à l’intervention du Col. J. Gallieni, il revient provisoirement à Bac Ninh (prov. de Bac Ninh) (1897) où il obtient d’importantes concessions. A la suite d’une tentative d’empoisonnement de la garnison de Hanoï (1908), il reprend ses activités anti-coloniales (1909).
La route de Thai Nguyên (prov. de Thai Nguyên) à Bac Kan (prov. de Bac Kan) par la R.N. 3 (vers le Nord).

Besuchen Sie uns unter: Halong

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.

Powered by WordPress