Saigon – Honda City partie 3

Saigon - Honda City partie 3-pagode-vinh-nghiem

L’ex-Marché aux voleurs (rues Huynh Thuc Khang et Ton Thât Dam, 1er arr.) offrait, pendant la Guerre du Viêt-Nam, des produits en provenance des P.X. (magasins militaires américains détaxés) ainsi que des objets volés. De nos jours, grâce aux envois des Viêt Kiêu (Viêtnamiens de la diaspora), à la contrebande en provenance de Chine et de Thailande ainsi qu’aux résultats de la politique d’ouverture économique, les étals regorgent de tous les produits de la société de consommation.

Le Mémorial de Thich Quang Duc, au carrefour des rues Cach Mang Thang Tarn (ex-Lê Van Duyêt et ex-Verdun) et Nguyên Dinh Chiêu (ex-Phan Dinh Phùng et ex-Legrand de la Liraye) (3ème arr.), marque l’emplacement du sacrificiel de Thich Quang Duc (1897- 1963) qui fut le premier bonze à s’immoler par le feu, le 11 Juin 1963, en signe de protestation contre la politique religieuse du gouvernement Ngô Dinh Diêm.

La Pagode Xa Loi (Reliques du Bouddha) (89 rue Bà Huynh Thanh Quan, 3ème arr.) (ex-Pierre Flandin), construite entre 1956 et 1958 sur les plans de Dô Ba Vinh et Trân Van Duông, possède un tour de 7 étages contenant une cloche qui est la réplique de celle de la Pagode Thiên Mu de Huê. A l’intérieur se trouvent une relique de Bouddha et le cœur de Tich Quang Duc (Premier bonze qui s’immola par le feu en Juin 1963). La décoration comprend des peintures sur la vie de Bouddha. En Août 1963, la pagode a été le centre d’une agitation religieuse et politique contre le gouvernement de Ngô Dinh Diêm dont la réaction fut particulièrement violente.

A voir : Voyage sur mesure au Vietnam| voyage Vietnam Cambodge| voyage en Indochine

La Pagode Vinh Nghiêm (Eternité Sacrée) (339 rue Nam Ky Khoi Nghia, 3ème arr.) (ex-Công Ly et ex-av. du Général de Gaulle) a été construite, entre 1964 et 1971 sur les plans de Nguyên Ba Lang, selon le style japonais, grâce aux fonds apportés par l’Association d’Amitié Viêtnamo-Japonaise. Chacun des 7 étages de la Tour Quan Am (35 m de haut), à gauche de la pagode, contient une statue du Bouddha. La cloche a été offerte par des bouddhistes japonais. Derrière l’édifice, un stupa de 4 étages (Thap Xa Loi) (25 m de haut), datant de 1982. renferme de nombreuses urnes funéraires. Un pèlerinage a lieu le 15èmejourdu 1er mois lunaire.

La pagode  Vinh Nghiem – Ho Chi Minh ville

Saigon - Honda City partie 3-pagode-vinh-nghiem

La Pagode An Quang (Sceau Lumineux) (243 rue Su Van Hanh, lOème arr.) jusqu’en 1950 portait le nom d’Ung Quan. Construite en 1948 puis rénovée en 1950 et 1966, elle a été le siège de l’ancienne Association Bouddhiste Unifiée pour le Sud. A partir de 1969, après la répression exercée contre la pagode Tu Dam de Huê, elle est devenue le centre d’opposition anti-gouvernementale sous la direction du bonze Tich Tri Quang. De nos jours, le Comité exécutif de l’Association Bouddhiste de HCM-Ville y tient ses réunions. En Avril 1977, les relations se détériorèrent à nouveau entre les bonzes et les nouvelles autorités.

Sehen Sie mehr: Halong sails

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.

Powered by WordPress