Saigon – Honda City partie 1

Saigon - Honda City partie 1-palais-reunification

Ce surnom fut donné à Saïgon pendant la Guerre du Viêt-Nam en raison des nombreuses motos japonaises qui circulaient dans les rues de la ville.

Le Palais de la Réunification (Hôi Truong Thông Nhât) (ex-Dinh Dôc Lâp : Palais de l’Indépendance) (7 bd. Le Duan, 1er arr.) (ex- Thông Nhât et ex-bd. Norodom) (7h30-l lh et 13h-16h) se trouve à l’emplacement de l’ancien palais du Gouverneur général de l’Indochine, connu sous le nom de Palais Norodom dont la première pierre a été posée le 23 Février 1868, sur les plans d’A. Hermitte. Inauguré en Décembre 1872, l’édifice, situé au milieu d’un vaste parc, était entouré de hautes grilles et avait 96 m de façade et 28 m de profondeur. L’entrée principale s’ouvrait sur un vaste perron couvert d’une marquise et encadré par deux rampes en pente douce. Au rez- de-chaussée se trouvaient les bureaux et la salle de bal. Au premier étage, parcouru par une large véranda, étaient les appartements, les salons et la salle de billard.

Saigon - Honda City partie 1-palais-reunification

Jusqu’en 1887, le palais a servi de résidence aux Amiraux – Gouvemeurs et aux Gouverneurs de la Cochinchine. A partir de cette date, les bâtiments ne furent occupés que par intermittence par le Gouverneur général de l’Indochine en raison du transfert des Services Généraux à Hanoï.

Le 9 Mars 1945, l’Amiral J. Decoux (1884-1963) y reçut l’ultimatum japonais et n’eut que deux heures pour accepter ou refuser les conditions de l’ambassadeur Matsumoto. Par suite de son refus, il y fut interné du 9 Mars au 7 Mai 1945.

A voir : Voyage sur mesure au Vietnam| voyage Vietnam Cambodge| voyage Ninh Binh

Après son transfert aux autorités vietnamiennes (7 Septembre 1954), le palais est devenu le siège de la présidence de la R.V.N. Le 11 Novembre 1960, le Pdt. Ngô Dinh Diêm (1901-1963) réussit à dé¬jouer un coup d’Etat provoqué par des parachutistes. A la suite du bombardement aérien du 27 Février 1962, l’édifice colonial fut remplacé par une construction moderne dessinée par l’architecte Ngô Viêt Thu (1926-2000).

Le bâtiment actuel (20.000 m2 sur quatre étages), inauguré en Septembre 1967, comprend 95 salles et appartements : des salles de conférences et de réceptions, une salle de projection, une salle de danse, une salle des cartes, un poste de commandement, une station de radio et une plate-forme d’envol pour hélicoptères. Au second étage, se trouve un jardin d’agrément.
Le 28 Avril 1975, des avions mitraillèrent l’édifice. Le 30 Avril 1975, les grilles du palais furent enfoncées par des chars nord-viêtnamiens et le dernier président de la R.V.N., le Général Duong Van Minh (1916-), transmit ses pouvoirs aux nouvelles autorités.

Le Palais est entouré d’un parc joliment arboré qui a été créé sur l’emplacement du premier cimetière européen, situé entre les rues Nguyên (ex-Taberd) et Nguyên Thi Minh Khai (ex-Chasseloup- Laubat). A l’angle des rues Nguyên Thi Minh Khai (ex-Hông Thâp Tu et ex-Chasseloup-Laubat) et Nam Ky Khôi Nghia (ex-Công Ly et ex- Général de Gaulle), sur une légère butte, s’élève un kiosque à musique à double toit.

Für mehr Infos: Halong Bucht Kreuzfahrt

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.

Powered by WordPress