Quoi visiter aux environs de Hô Chi Minh-Ville ?

Quoi visiter aux environs de Hô Chi Minh-Ville -can-gio

L’ex-New Port (5 km au S. de Hô Chi Minh-Ville) : Ancien complexe portuaire construit par les Américains de 1966 à 1967 pour désengorger le trafic maritime et fluvial de Saigon.

Duyen Hai (Cân Gio) (52 km au S.E. de Hô Chi Minh-Ville) : Port de pèche et station balnéaire ( les plages sont de sable noir). Pendant la Guerre d’Indochine, la région était sous le contrôle des pirates Binh Xuyên.

Duyen Hai Can Gio

Quoi visiter aux environs de Hô Chi Minh-Ville -can-gio

L’ex-Pont de Binh Loi (Câu) (6 km au N.E. de Hô Chi Minh-Ville). long de 280 m et enjambant la rivière Dông Naü a été construit par la Société Eiffel et inauguré en Février 1902. Le pont, ouvert à la circulation routière et ferroviaire, permettait la liaison entre Saigon et Bien Hôa.

A voir : Croisière dans la baie d’Halong | Croisière dans le delta du Mékong Vietnam | randonnée à Sapa

Thu Duc (14 km au N.E. de Hô Chi Minh-Ville) : Important centre de céramique. Lieu de naissance de rimpératrice Hô Thi Hoa ( 1791- 1825), épouse de l’Empereur Minh Mang (1791-1841).
La Pagode Nam Thiên Nhât Tru ou Mot Côt (au Pilier Unique) (511 rue Nguyén Van Bi), datant de 1959. est la réplique de celle de Hanoï. La ville est aussi connue pour sa spécialité culinaire : le “nem chua ».

Hoc Mon (20 km au N.O. de Hô Chi Minh-Ville) : Village occupe par les forces franco-espagnoles le 28 Février 1861. A la suite de l’échec du soulèvement de Cochinchine (23 Novembre 1940). plusieurs responsables du Parti Communiste Indochinois (Nguyén Van Cuu. Hà Huy Tâp, Vo Van Tàn. Phan Dang Luu et Nguyên Thi Minh Khai) y ont été fusillés, le 28 Août 1941, par les autorités coloniales.

Ba Diêm (21 km au N.O. de Hô Chi Minh-Ville): Siège du 6ème plénum du P.C.I., en Novembre 1939, afin de préparer la révolution et la libération du pays.

Cu Chi (65 km au N.O. de Hô Chi Minh-Ville): Véritable ville souterraine (jusqu’à 12 m de profondeur) desservie par 200 km de tunnels creusés en 1948 par le Viêt-Minh. Pendant la Guerre du Viêt- Nam, le F.N.L. agrandit le réseau, faisant ainsi montre d’une grande ingéniosité (voir le système d’évacuation des tumées de cuisine et l’utilisation pour le camouflage de feuilles d’arbre ininflammables : La Trung Quân). Elle comprenait, sur différents niveaux, des centres de commandement (L’Offensive du Têt de 1968 y tut préparée), des lieux de repos, des fabriques d’armes, des hôpitaux, des cuisines et des magasins.
Les souterrains se trouvaient alors sous la base militaire amencaine de la 25ème Division d’infanterie qui fonctionna de Mars 1966 à Décembre 1970. Pour déloger le F.N.L., les Américains ont utilisé différents procédés qui se révélèrent tous aussi inefficaces : opéra¬tions terrestres, bombardements, utilisation de chiens, envoi de “rats de tunnels” (Soldats américains de petite taille et de faible corpulence, chargé de débusquer l’ennemi avec pour seule arme, un pistolet auto¬matique et une lampe-torche).
La visite peut s’effectuer sur deux sites : le premier au village de Bèn Dinh offre un aperçu des vrais souterrains, le second au village de Bên Duoc a été aménagé pour les besoins du tourisme. Circuit au Sud Vietnam pour visiter Cu Chi

A proximité se trouvent le Temple de Bên Duoc et le Mémorial (Nghia Trang Liêt Si Huyên Cu Chi) consacrés aux morts de la guerre ainsi que le Musée d’histoire militaire (Nhà Truyên Thông Huyên Cu Chi).

Lesen Sie mehr: 2 Tages Tour Halong Bucht

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.

Powered by WordPress