Quoi visiter à Vung Tau et Con Dao?

Quoi visiter à Vung Tau et Con Dao-bach-dinh

De nombreuses plages, à proximité de la ville, s’étendent sur 15 km

  • Bai Truoc (Plage du Devant) ou Thuy Duong (au Centre de la ville), était connue sous le nom de “Plage des Cocotiers” (Bai Dùa), le long de l’ancien quai de Lanessan (rue Quang Trung). Autrefois, les navires jetaient l’ancre dans la baie en attendant le pilote qui leur faisait remonter la Rivière de Saïgon.
  • Bai Dâu (Plage des Mûriers) (à 3 km au N.O.) (rue Trân Phu), au pied du Nui Truong Ky ou Nui Lon (Grande Montagne : 245 & d’altitude), est une plage de rochers.
  • Bai Dua (Plage des Ananas) (2 km au S.) (rue Ha Long), appelée, autrefois. Roches Noires, se trouve au pied du Nui Tao Phùng ou Nui Nho (Petite Montagne : 180 m d’altitude).
  • Bai Sau (Plage de Derrière) ou Thùy Van (à 4 km au S.E.) est la plus belle et la plus grande (8 km) des plages.

Quelques suggestions pour votre voyage au Vietnam :

Trek à Sapa | excursion Ninh Binh | trek Mai Chau

De l’époque coloniale, il reste encore quelques bâtiments :

  • La Villa Blanche (Bach Dinh) (12 rue Trân Phu), construite de 1898 à 1900 par A. Genet sur l’emplacement d’un ancien fort vietnamien, a servi de lieu de repos aux Gouverneurs généraux de l’Indochine. Le 7 Septembre 1901, c’est dans ses salons et ses jardins, que fut célébré le mariage de la fille du Gouverneur général, P. Doumer. De 1907 à 1916, l’Empereur Thanh Thai y fut placé en résidence surveillée avant d’être interné à La Réunion. Par la suite, elle fut habitée par l’Empereur Bao Dai (1913-1997) puis par les Présidents Ngô Dinh Diêm (1901-1963) et Nguyên Van Thiêu (1923- ). De nos jours, la villa, décorée de fresques Art Déco, au milieu d’un jardin de fleurs, expose les résultats des fouilles effectuées dans les environs (pièces de monnaie, armes à feu, poteries, porcelaines chinoises, meules à grains).

Quoi visiter à Vung Tau et Con Dao-bach-dinh

  • L’ex-Grand Hôtel du Cap, construit en 1897, était un bâtiment de trois étages avec son grand salon et sa salle de billard.
  • L’ex-Hôtel de la Plage, datant de 1913, est actuellement occupé par la Compagnie des Services Pétroliers.
  • Le Phare (18 m de haut et 3 m de diamètre), construit en 1910 sur l’emplacement d’un ancien phare datant d’Août 1862, se trouve au sommet du Nui Nho (ex-montagne du Télégraphe) à 170 m d’altitude.

Vous aimerez aussi :

La ville abrite plusieurs édifices religieux :

  • La Pagode Linh Son (61 rue Hoàng Hoa Tham), construite en 1919 et rénovée en 1959, abrite une statue en pierre de Bouddha de facture préangkorienne découverte sur le Nui Lon.
  • La Pagode Phât Nam (Bouddha couché) ou Niêt Bàn Tinh Xa (Maison de Repos avant d’atteindre le Nirvana) (rue Ha Long) est une construction récente (1969-1974), sur plusieurs niveaux, située sur le Nui Nho, avec un Bouddha allongé (12 m de long et 2,5 m de haut) et une cloche de bronze pesant 3,5 tonnes.
    Le Thanh Gioc est une gigantesque statue (30 m de haut) du Christ, élevée en 1974, au Sud du Nui Nho. L’ascension de la statue s’effectue par un escalier intérieur de 129 marches.
  • La Pagode de la Tortue (Hôn Bà) (sur la côte Est) se dresse sur une île accessible à marée basse.
  • La Maison du Génie Thang Tam (Dinh Thân Thang Tam) (rue Hoàng Hoa Tham) construite sous le règne de Minh Mang (entre 1820 et 1841), était dédiée aux fondateurs des villages formant Vung Tau. On y célèbre aussi le culte taoïste. Chaque année, une fête a lieu du l Terne au 20ème jour du 2ème mois lunaire.
  • Le  Temple de la Baleine (Dinh Ca Ong) (rue Hoàng Hoa Tham, édifie en 1868 et reconstruit en 1911, est consacré au culte du cétacé. Le bâtiment renferme plusieurs squelettes de baleines. Un pèlerinage a lieu le 16ème jour du Sème mois lunaire.
    La légende raconte que la baleine avait été condamnée à mort par le Roi de l’Enfer pour avoir laisse couler, pendant une tempête, une jonque transportant 60 personnes. Au dire des marins, les baleines ont l’habitude de sauver les barques en détresse. Ainsi les Empereurs Gia Long (l 759-1820) puis Thièu Tri (1807-1847) leur décernèrent le titre de “Grands Généraux Gouverneurs des Mers du Sud” (Nam Haï Dai Tuong Quàn).
  • La Pagode de Çakya Muni (Tich Ca Phat Dài) ou Thièn Làm (25 rue Tràn Phu) construite, en 1957, sur le Nui Lon, au milieu d’un vaste parc (5 ha) où se dressent de nombreuses statues de Bouddha.
  • La Pagode Phuoc Lâm (54 0″ rue Tu Do), datant du XIXème siècle et rénovée en l95o. renferme une statue de Yishnu du Vllème siècle.

Truong Sa (Quan Dao) (îles Spratleys) (6~0 km à l’E. de Yung Tau) : Groupe d’îles et d’îlots s’étendant sur 160.000 knr. connu pour ses ressources en guano et en nids de salanganes (nids d’hirondelles). Possessions de la France (Avril 1930), ces îles furent rattachées à la Cochinchine (Dceembre 1933), Occupé par le Japon (Mars 1939) puis par le Viêt-Nam (Avril 1975), l’archipel est actuellement revendique par plusieurs pays riverains (République de Chine. Republique Populaire de Chine. Philippines. Malaysia et Brunei). Sa position stratégique en Mer de Chine (Biên Dông) et la présence d’un impor¬tant gisement d’hydrocarburcs sont à l’origine des tensions actuelles. Le 9 Décembre 1982. la R.S.V.N. rattacha la circonscription à la province de Dông Nai. En Mars 1988, un violent engagement entre la R.S.V.N. et la Chine permit à cette dernière d’étendre sa zone d’oc¬cupation. Pour étayer sa thèse, la R.S.V.N. fit entreprendre, de 1993 à 1995, des fouilles archéologiques qui confirment une présence viètnamienne depuis le XlVème siècle.

Sehen Sie mehr: Vietnam Halong Bucht

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.

Powered by WordPress