Les terres rouges de l’hévéaculture les provinces de Binh Duong, Binh Phuoc et Dông Nai. partie 1

1. La route de Hô Chi Minh-Ville à Thu Dâu Mot (prov. de Binh Duong) par la R.N. 13 (vers le Nord).
La province de Binh Duong a été annexée par les Viêtnamiens en 1698. C’est une ancienne province de la R.V.N. (1956-1975), issue de la province de Thu Dâu Mot et dont le chef-lieu était Phu Cuong (Thu Dâu Mot). Elle a constitué (1976-1997) une partie de l’ancienne province de Sông Bé.

Province (1997) de la R.S.V.N. Superficie: 2.718 km2. Chef-lieu: Thu Dâu Mot. Population : 0,7 M. d’hab. (1999). Densité : 263 hab./Km2. Minorités ethniques : Hoa (Chinois) et Khmers.

Grâce à des conditions favorables (climat et sol), elle connaît une intense activité agricole : riziculture, sylviculture, hévéaculture et arboriculture (durion, mangue, ramboutan). Le travail de la poterie et du laque est traditionnel.

Lai Thiêu (12 km au S. de Thu Dâu Mot) : Ville renommée pour sa céramique et ses fruits (durion, mangoustan, ramboutan, orange et mandarine).

Thu Dâu Mot (Phu Cuong) (30 km au N. de Hô Chi Minh-Ville) : Ancien chef-lieu des provinces de Thu Dâu Mot (1889-1956), de Binh Duong (1956-1975) et de Sông Bé (1976-1997). Chef-lieu de la province de Binh Duong (1997). En 1901, la première Ecole d’Art appliqué de Cochinchine, spécialisée dans le travail du bois, y fut fondée. Site de la Pagode Bà Binh Duong, construite au début du XXème siècle et dédiée à la Déesse Thiên Hâu Thanh Mâu. Un pèlerinage a lieu du 13 au 15ème jour du 1er mois lunaire.

Sehen Sie mehr: Halongbucht

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.

Powered by WordPress