Le grenier à riz – Delta du Mekong partie 5

Le grenier à riz - Delta du Mekong partie 5-Ben-Tre

La route de Ben Tre à Ba Tri par la R.N. 885 (vers le Sud-Est).
Ba Tri (36 km au S.E. de Bên Tre) : Base de résistance du chef des Tây Son, Nguyên Huê ( 1752-1792) en 1785.
Vinh Duc Tây (An Duc) (37 km au S.E. de Bên Tre) : Lieu de sépulture du poète Nguyên Dinh Chiêu (1822-1888) et de sa fille, la poétesse et journaliste Suong Nguyêt Anh (Nguyên Thi Xuân Khuê) (1864-1921). Un temple est dédié à Nguyên Dinh Chiêu.

La province de Ben Tre – Delta du Mekong Vietnam

Le grenier à riz - Delta du Mekong partie 5-Ben-Tre

Nguyên Dinh Chiêu (1822-1888) : Reçu Bachelier (1843), il renonce aux autres concours en raison de la perte de sa mère (1848). Après quelques années d’enseignement à Saigon, il est frappé de cécité (1849). Lors de l’occupation de la Cochinchine par la France, il se retire dans la province de Bên Tre (1858) où il poursuit son enseignement tout en pratiquant la médecine traditionnelle.
Auteur de nombreux ouvrages où il s ‘oppose à l’occupation française, il est connu pour son œuvre maîtresse le “Luc Van Tiên”

Bao Thanh (47 km au S.E. de Bên Tre) : Lieu de sépulture du mandarin-lettré Vo Truong Toan (7-1792). Lieu de naissance et de sépulture de l’ancien Vice-Roi de Cochinchine, Phan Thanh Gian (1796-1867) qui préféra se suicider plutôt que de voir son pays occupé par la France.

A voir : croisière dans la baie d’Halong | croisière sur le Mékong| trekking Sapa Vietnam

Phan Thanh Gian (1796-1867) : Premier lettré cochinchinois reçu Docteur (1826). Préfet de la région de Huê (1829). Pdt. du Tribunal Judiciaire et membre du Co Mât Viên (Î833) Gouverneur de la province de Quang Nam (1835). Ministre de la  Justice (1847). Commissaire-adjoint chargé du Nam Ky (1852).  Grand Chancelier adjoint. Ministre des Rites et des FinancesJ Rédacteur en chef du « Texte et Commentaire du Miroir Complet de l’Histoire Viêt Etabli par Ordre Impérial ” (1856). Gouverneur des trois provinces occidentales de la Cochinchine (1862). Chef de la délégation viêtnamienne aux négociations de Saigon et cosignataire du Traité de Saigon (1862). Envoyé plénipotentiaire en France et en Espagne pour y négocier le rachat de la Cochinchine signer la paix (1863-1864). Directeur du Quôc Tu Giam (1865). Après l’échec de sa mission, il est rétrogradé comme gouverneur] de la province de Vinh Long. A la suite de l’occupation de Vinh Long par la France, il entreprend une grève de la faim et se sui¬cide en absorbant de l’opium. Destitué à titre posthume par la Cour de Huè (1868), il est réhabilité par l’Empereur Dông Khanh (1886). “(..) M. Phan, le cœur oppressé par la colère, refusait tout aliment
Mais à cause de son amour pour la patrie, il dissimula son mécontentement sous l ’apparence de la résignation.
Ne voulant prendre aucune nourriture pendant un mois, ses forces l’abandonnèrent ;
M. Phan n ‘avaitplus de vie, il était épuisé… ”
Tho Nam Ky (Lettre Cochinchinoise) traduite par Michel DUC- CHAIGNEAU, Ed. Challamel, Paris, 1876.

My Hôa (52 km au S.E. de Bên Tre) : Réserve ornithologique de Vàm Hô.

Für mehr Infos: Bhaya cruises

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.

Powered by WordPress