LE CENTRE DU VIETNAM

Le Trung Bô (Trung Ky ou Annam) est la partie centrale du Viêt- Nam. autrefois domaine du Champa avant de devenir le fief des Seigneurs Nguyên qui en tirent le centre de leur royaume. A la suite de la conquête du pays par la France, l’Annam s’étendit de la province de Thanh Hoa à celle de Binh Thuân.

La première intervention militaire française s’illustra par le débarquement des troupes franco-espagnoles à Dà Nang, en Août 1958, sous le commandement de F Amiral C. Rigault de Genouilly (1807-1873). Les difficultés climatiques et l’hostilité de la population amenèrent les Français à quitter l’Annam pour occuper la Cochinchine (février 1859). Malgré une très forte résistance des lettrés et de la population, la Cour de Huê fut contrainte d’accepter les différents traités (Mars 1874 et Août 1884) qui reconnaissaient la présence française en Annam et au Tonkin. En tant que protectorat, l’Annam dépendait officiellement de l’Empereur mais ce dernier fut progressivement dépouillé de ses prérogatives au profit du Résident Supérieur. Le décret du 17 Oct. 1887 détacha l’Annam du Ministère des Affaires étrangères pour celui des Colonies. Le décret du 20 Oct. 1887 revint en partie sur cette décision et 1*Annam se trouva placé, jusqu’en 1891, sous une double tutelle : les Ministères des Affaires étrangères et des Colonies. En 1949, avec le Tonkin et la Cochinchine, forma l’Etat Associé du Viêt-Nam.

Adossé à la cordillère Truong Son et formé de petites plaines littorales et de plateaux (habités par les minorités ethniques), le Centre produit du riz et certaines cultures commerciales (café et thé).

Depuis 1877, une rue de Paris (75020) porte le nom d’Annam.

Powered by WordPress